Actualité

Description des abréviations utilisées pour préciser la source des informations :

12/05/16

Prière pour la longue vie de Lama Jigmé Rinpoché

Rinpoché est un bodhisattva dont l’action se déploie naturellement en fonction du besoin des êtres. Et il nous revient donc à nous tous, ceux qui le suivent, d’exprimer notre aspiration à ce que son activité se maintienne. Une excellente manière de le faire est de réciter cette nouvelle prière de longue vie.

Voir le courrier en PDF

Télécharger la prière au format A4

27/04/16

Karmapa en France en 2016

Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa est rentré récemment d’une visite privée de deux semaines au monastère de Kundreul Ling, en Auvergne.

Lire l’article

19/04/16

Quelques heureux membres du KTT/Dhagpo Nantes, ont pu participer à la retraite sur la courte pratique d’Amitabha, avec lama Kyenrab du 4 au 8 Avril. Cela nous a donné la grande joie de recevoir un enseignement et une initiation  de la part du Karmapa, venu donner des instructions aux futures retraitants.
La retraite a eu lieu à l’Ermitage, lieu de retraites pour laïcs, en Auvergne, au pied du grand temple du Bost.

amithaba-avril-2016-300

17/02/16

23/12/15

17/12/15

02/12/15

20/11/15

20/11/15

Attentats à Paris : Dhagpo Nantes participe à la déclaration de neuf groupes religieux Nantais «La haine ne passera pas par nous» :

http://www.20minutes.fr/nantes/1734971-20151120-attentats-paris-haine-passera-disent-neuf-responsables-religieux-nantais

14/11/15


Déclaration de Karmapa au sujet des attaques à Paris

 

Il est très triste de voir combien les êtres humains que nous sommes peuvent être destructeurs. Il est particulièrement important, dans ce moment, de se rappeler que nous sommes aussi capables d’un grand courage et de beaucoup de compassion. En ce jour tragique, je dédie mes prières aux victimes, aux auteurs [de ces crimes] et à tous ceux qui ont été blessés, directement ou indirectement.

Nous devons trouver une façon d’utiliser ce moment pour développer davantage de conscience et de compréhension, afin que nous puissions vivre sans peur. Nous devons trouver une façon d’utiliser ce moment pour résister à la peur et à la panique et ne pas y succomber. Nous devons trouver une façon d’utiliser ce moment pour développer de la compassion et montrer aux autres que c’est le manque de conscience, de sagesse et de compassion, se manifestant sous la forme des émotions, qui constitue le réel problème auquel nous devons résister.

Je prie afin que nous trouvions tous une façon d’utiliser ce moment pour répondre avec bienveillance, pour se relever avec l’espoir au cœur et pour se rappeler que les êtres humains sont aussi capables d’un grand courage et de beaucoup de compassion. Je demande à tous ceux qui sont affectés par cette tragédie, directement ou indirectement, de se joindre à cette aspiration.

Thaye Dorje, Sa Sainteté le 17e Gyalwa Karmapa

31/10/15

  • FFCBK : Thayé Dorjé, Sa Sainteté le 17e Gyalwa Karmapa, partage un enseignement sur la compassion. La compassion, dont Karmapa parle beaucoup, compte parmi les enseignements fondamentaux du bouddhisme.

« La compassion est notre nature innée et une qualité de notre esprit. Elle tend simultanément au véritable bonheur qui est inhérent à tous et à mettre […]

Vous pouvez voir cet article ici

31/10/15

Déclaration bouddhiste pour les dirigeants mondiaux sur les changements climatiques 31 Octobre 2015 , Rédigé par Maison de l’Inspir

Les plus grandes personnalités bouddhistes signent une déclaration historique sur les changements climatiques à l’attention des dirigeants mondiaux.

Quinze des plus importants chefs spirituels bouddhistes ont publié un appel historique lancé aux dirigeants politiques pour conclure un accord efficace face aux changements climatiques lors des négociations des Nations unies sur le climat à Paris qui débuteront le 30 novembre.

« Nous sommes à un moment charnière, où notre survie et celle des autres espèces sont en jeu en raison de nos actes », nous avertit l’introduction de cette Déclaration. Sa Sainteté le Dalaï Lama, le maître zen Thich Nhat Hanh, Sa Sainteté le 17ème Karmapa, ainsi que les Chefs suprêmes du bouddhisme au Bangladesh, au Japon, en Corée, en Malaisie, en Mongolie, en Birmanie, au Sri Lanka et au Vietnam, le Secrétaire général de la Confédération bouddhiste internationale (IBC), le Président de l’Association bouddhiste des États-Unis, le Président de l’Union Bouddhiste de France (UBF) et Son Altesse Royale la Princesse du Bhoutan Ashi Kesang Wangmo Wangchuk comptent parmi ses célèbres signataires « Quand nous nuisons à la terre, c’est à nous-mêmes que nous portons atteinte, a expliqué Sœur Chân Không, de la communauté internationale des bouddhistes engagés du Village des Pruniers. La terre n’est pas seulement notre environnement. La terre est notre mère. Nous sommes tous des enfants de la terre et nous devons nous entraider en tant que frères et sœurs d’une seule grande famille planétaire. Nous devons agir, non par devoir, mais par amour les uns pour les autres et pour notre planète. Le Bouddha nous a montré que nous pouvons tous vivre simplement tout en étant très heureux. » La Déclaration des chefs spirituels bouddhistes amplifie « C’est maintenant qu’il faut agir : Une déclaration bouddhiste sur les changements climatiques », qui a été signée en 2015 par plus de 300 chefs spirituels et enseignants bouddhistes célèbres représentant les principales écoles et traditions du bouddhisme de 37 pays, ainsi que par des milliers de pratiquants bouddhistes. Elle se réjouit également des déclarations d’autres traditions religieuses, qu’elle soutient. Les bouddhistes sont encouragés à montrer leur soutien à cette déclaration et à participer à la conversation en ligne sur #Buddhists4Climate.

Déclaration bouddhiste pour les dirigeants mondiaux sur les changements climatiques

29 octobre 2015

Nous soussignés, chefs spirituels bouddhistes, nous sommes rassemblés préalablement à la 21ème séance de la Conférence des parties (COP21) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui aura lieu à Paris, pour unir nos voix aux appels croissants à ce que les dirigeants mondiaux coopèrent avec compassion et sagesse et parviennent à un accord ambitieux et efficace sur le climat.

Nous sommes à un moment charnière, où notre survie et celle des autres espèces sont en jeu en raison de nos actes. Il est encore temps de ralentir les changements climatiques et de limiter leurs impacts, mais pour ce faire, le sommet de Paris devra nous mettre sur la voie de l’abandon des énergies fossiles. Nous devons garantir la protection des plus vulnérables, par des mesures visionnaires et globales d’atténuation et d’adaptation.

Notre préoccupation est fondée sur la prise de conscience du Bouddha de la coproduction interdépendante, qui relie tout ce qui est dans l’univers. Comprendre cette causalité interdépendante ainsi que les conséquences de nos actes représente une étape clé pour réduire notre impact environnemental. En cultivant la vision profonde de l’inter-être et de la compassion, nous serons capables d’agir par amour, et non par peur, pour protéger notre planète. C’est un thème dont les chefs spirituels bouddhistes parlent depuis des décennies. Cependant, le quotidien peut facilement nous faire oublier que notre vie est inextricablement liée au milieu naturel par chaque respiration que nous prenons, par l’eau que nous buvons et par la nourriture que nous mangeons. Par manque de vision profonde, nous sommes en train de détruire les écosystèmes mêmes dont nous, et tous les autres êtres vivants, dépendons pour notre survie.

Nous jugeons impératif la reconnaissance par la communauté bouddhiste mondiale que nous dépendons à la fois les uns des autres et du milieu naturel. Ensemble, l’humanité doit agir sur les causes premières de cette crise environnementale, qui est engendrée par notre utilisation des énergies fossiles, par des modèles de consommation non viables, par notre manque de conscience, et par le peu de préoccupations des conséquences de nos actes.

Nous soutenons vivement « C’est maintenant qu’il faut agir : Une déclaration bouddhiste sur les changements climatiques », qui est approuvée par des chefs spirituels et des représentants de sanghas bouddhistes du monde entier. Nous nous réjouissons et nous soutenons également des déclarations sur les changements climatiques d’autres traditions religieuses. Celles-ci incluent l’encyclique du Pape François publiée cette année, Laudato si’ : Sur la sauvegarde de la maison commune , la Déclaration islamique sur les changements climatiques , ainsi que l’imminente Déclaration hindouiste sur les changements climatiques . Nous sommes unis dans notre volonté de sortir des énergies fossiles, de réduire notre consommation, et dans l’impératif éthique d’agir à la fois contre les causes et contre les impacts des changements climatiques, surtout chez les plus pauvres.

À cette fin, nous exhortons les dirigeants mondiaux à faire preuve d’une volonté politique de combler l’écart entre les besoins et les promesses des pays parties en matière de réduction des émissions et à garantir une augmentation de la température moyenne mondiale inférieure à 1,5 degré Celsius par rapport à l’ère préindustrielle. Nous demandons également qu’ils augmentent d’un commun accord les financements climatiques, de façon à aider les pays en voie de développement à se préparer aux impacts climatiques et à nous aider tous à effectuer une transition vers un avenir bas carbone sans danger.

La bonne nouvelle est qu’une occasion unique d’opérer un tournant décisif se présentera avec les négociations pour le climat à Paris. Les scientifiques nous assurent qu’il est possible, sur le plan technologique comme sur le plan économique, de limiter l’augmentation de la température moyenne mondiale à moins d’1,5 degré Celsius. La sortie progressive des énergies fossiles et la transition vers une utilisation exclusive d’énergies propres et renouvelables engendreront non seulement le passage à une économie bas carbone dans le monde, mais nous aideront également à nous engager sur un chemin de renouveau spirituel dont nous avons le plus grand besoin. Outre notre progression spirituelle, et conformément aux recommandations des Nations unies, protéger nos forêts, tendre vers une alimentation basée sur des aliments d’origine végétale, réduire notre consommation, recycler, adopter les énergies renouvelables, prendre l’avion moins souvent et préférer les transports en commun comptent parmi les actions les plus efficaces que nous pouvons accomplir en tant qu’individus. Nous pouvons tous changer les choses.

Nous demandons aux dirigeants mondiaux de reconnaître et d’assumer la responsabilité universelle que nous avons de protéger le tissu de la vie pour le bien de tous, à présent et dans le futur.

Pour ces raisons, nous demandons à toutes les parties présentes à Paris :

  1. d’être guidées par la dimension morale des changements climatiques telle qu’indiquée dans l’article 3 de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
  2. d’accepter de sortir progressivement des énergies fossiles pour opérer une transition vers l’utilisation d’énergies renouvelables et propres à 100%.
  3. de faire preuve d’une volonté politique de combler l’écart entre les besoins et les promesses des pays parties en matière de réduction des émissions, afin de garantir que la température moyenne mondiale augmentera de moins d’1,5 degré Celsius par rapport à l’ère préindustrielle.
  4. de s’engager fermement à augmenter les financements au-delà des cent milliards de dollars promis en 2009 à Copenhague, y compris pour le Fonds vert pour le climat (GCF), afin d’aider les pays en voie de développement vulnérables à se préparer aux conséquences des changements climatiques ainsi qu’à une transition vers une économie bas carbone.

C’est maintenant qu’il faut agir.

Cordialement,

  • Sa Sainteté le Dalaï Lama Tenzing Gyatso , 14ème Dalaï Lama
  • Maître zen Thich Nhat Hanh , Patriarche de la communauté internationale des bouddhistes engagés du Village des Pruniers
  • Sa Sainteté le 17ème Gyalwang Karmapa , Chef de la lignée Karma Kagyu
  • Sa Sainteté le Dr Dharmasen Mahathero , Patriarche suprême (Sangharaja) du Sangha du Bangladesh
  • Rév. Hakuga Murayama , Président de l’Association nationale japonaise des jeunes bouddhistes (Japan Young Buddhist Association, JYBA)
  • Son Éminence Jaesung Sunim , Président de l’Ordre Jogye du bouddhisme coréen
  • Bhante B. Sri Saranankara Nayaka Maha Thera , Chef de l’Adhikarana
    Sangha Nayaka de Malaisie, Kuala Lumpur
  • Son Éminence le révérend Khamba Lama Gabju Demberel , Chef suprême des bouddhistes mongols
  • Sa Sainteté le Dr Bhaddanta Kumarabhivamsa , Sangharaja et président du comité d’État
  • Sangha Maha Nāyaka en Birmanie Son Éminence Agga Maha Panditha Dawuldena Gnanissara
  • Maha Nayaka Thera , Mahanayaka Thero, prélat suprême d’Amarapura Maha Nikaya au Sri Lanka
  • Sa Sainteté Thich Phô Tuê , Patriarche suprême de tout le Sangha bouddhiste du Vietnam Vénérable
  • Lama Lobzang , Secrétaire général de la Confédération bouddhiste internationale (IBC)
  • Vénérable Olivier Reigen Wang-gen , Président de l’Union Bouddhiste de France (UBF)
  • Vénérable Bhikku Bodhi , Président de l’association bouddhiste des États-Unis
  • Sa Majesté Ashi Kesang Wangmo Wangchuk , Bhoutan www.gbccc.org

21/10/15

24/09/15

21/09/15

14/09/15

19/08/15

11/08/15

16/06/15

02/06/15

05/05/15

20/05/15

12/05/15

05/05/15

29/04/15

20/04/15

15/03/15

11/03/15

05/03/15

22/02/15

13/02/15

03/02/15

  • Information sur le projet de Guest-House du Shedra à Kalimpong

guest_house001guest_house002

 10/02/15

        • Le KTT de Nantes membre participant au dialogue inter-religieux et s’unit aux autres communautés religieuses pour une déclaration commune suite aux attentats de janvier.

Thibirine001Thibirine002

03/02/15

        • FFCBK : Les 4, 5 et 6 avril, Khenpo Tchochok dirigera une retraite sur la base du texte « Tcheukou Dzoub Tsouk ma » ou « Pointer le doigt vers la nature du Dharmakaya », un texte écrit par le 9ème Karmapa, qui est un condensé de cette voie. Plus d’informations ici :

          http://www.ffcbk.org/?p=1351

           

 18/01/15

 

06/01/15

28/11/14

 

01/11/14

04/10/14


Nous souhaitons informer nos membres et sympathisants qu’une réunion entre les représentants des centres Bodhi Path, des centres Diamond Way et de la FFCBK (Fédération Française des Centres Karma Kagyü) a eu lieu à Dhagpo Kagyu Ling fin août 2014. Cette rencontre fraternelle a été l’occasion de nourrir les liens entre ces sanghas et d’échanger […]
Vous pouvez voir cet article ici : http://www.ffcbk.org/?p=1344

Meilleures salutations,

FFCBK

03/10/14

30/07/14

24/07/14

11/07/14

02/07/14

22/06/14

15/06/14

        • FFCBK : Voici les dernières nouvelles qui annoncent l’arrivée du Koudoung de Shamar Rinpoché à Delhi le 20. Il y restera une semaine et ensuite ira à Kalimpong. Shamar Rinpoche’s mortal remains to come to the Karmapa International Buddhist Institute, Delhi « Everybody will be aware of the great loss experienced by the Karma Kagyu lineage, upon […] Vous pouvez voir cet article ici http://www.ffcbk.org/?p=1336

13/06/14

13/06/14

        • FFCBK : Voici une traduction française d’une communication émanant de Sa Sainteté Karmapa concernant le décès de Shamar Rinpoché:   Lettre du 17e Karmapa Trinley Thayé Dorjé New Delhi, le 11 Juin 2014 Chers amis dans le Dharma, Même les êtres exceptionnels meurent : le Bouddha lui-même a quitté son corps. L’impermanence de la vie fait partie du message et des enseignements fondamentaux […] Vous pouvez voir cet article ici http://www.ffcbk.org/?p=1325

11/06/14

11/06/14

        • FFCBK : ‘Départ pour les Terres Pures de Shamar Rinpoche’ Chères toutes, chers tous,   Ce matin nous avons appris la triste nouvelle du décès subit de Shamar Rinpoche. Joignons tous nos prières pour lui et demeurons solidaires autour de Karmapa, pour le bien et la solidité de la lignée Kagyu. Voici ci-dessous la lettre qui vient d’être publiée par le bureau privé de Sa Sainteté Karmapa.   En voici une […] Vous pouvez voir cet article ici http://www.ffcbk.org/?p=1320

27/05/14

 15/05/14

09/05/14


KTL : Chers amis,

Nous sommes heureux de porter à votre attention la visite de Thinley Rinpoché au grand temple du Bost du samedi 7 juin à 10h au vendredi 13 juin à 16h30.
Thinley Rinpoché est un érudit et l’un des rares occidentaux à avoir été reconnu dès l’âge de trois ans comme Tulkou. Durant plus de vingt ans, il a suivi l’enseignement de nombreux maîtres. Il a poursuivi une formation universitaire occidentale en philosophie ainsi que dans les sciences historiques et philologiques. De par son érudition et sa maîtrise des langues, son enseignement toujours précis est à la portée de tous et nous dévoile, chaque fois, toute la subtilité et la beauté de l’enseignement du Bouddha. Il enseigne directement en français.
Lors de sa venue, il expliquera L’Introduction à la conduite des bodhisattvas du grand maître indien Shantideva. Ce texte décrit le développement de la bienveillance et de l’esprit d’éveil, qualités dont la mise en œuvre permet d’accomplir à la fois son propre bienfait et celui des autres.
L’enseignement est ouvert à tous et les frais de sessions sont de 14 € par jour. Néanmoins, la question financière ne doit pas être un obstacle à votre venue.
Les inscriptions s’effectuent auprès de l’accueil général : 04 73 52 24 34 ou ktl@dhagpo-kagyu.org.
Pour plus d’informations, vous pouvez accéder au programme complet de Kundreul Ling en pièce jointe.
Nous nous réjouissons que les conditions favorables à la venue d’un tel maître puissent être à nouveau réunies.
Avec tous nos meilleurs souhaits,

L’équipe programme de Kundreul Ling

06/05/14

22/04/14

04/04/14

01/04/14

19/03/14

01/03/14

22/02/14

19/02/14

15/02/14

Venue exceptionnelle en Europe de Khenpo OUANGDEN. Les mardi 04, mercredi 05 et jeudi 06 février, Khenpo OUANDGEN était au KTT de Nantes pour dispenser un enseignement sur les 3 tours de roue.

Khenpo Yéshé Ouangden_1 Khenpo et son interpréte_1 Khenpo et son interpréte 2_1

12/02/14

Flyers P1
Chers amis,

Karma Euzer Ling est heureux de vous annoncer la venue exceptionnelle de Jigmé Rinpoché le mois prochain, les 22 et 23 Mars, onze années après sa dernière visite.
C’est donc pour nous un évènement important d’autant que Jigmé Rinpoché réduit depuis quelques temps ses déplacements dû aux responsabilités dont il a la charge en lien avec le secrétariat Général du Gyalwa Karmapa.

Nous avons programmé un enseignement sur le caractère central de la relation au maître sur le chemin spirituel pour plusieurs raisons:
Tout d’abord pour l’importance de cette question exprimée par le thème lui même, et aussi pour les liens particuliers qui unissent Jigmé Rinpoché au Gyalwa Karmapa et le fait que lui même s’est toujours exclusivement consacré à l’accomplissement des souhaits de son maître.
Enfin, nous avons aussi fait la requête de recevoir à Euzer Ling les instructions pour la pratique de Gourou Yoga du 16ème Karmapa, qui est un moyen direct et puissant, bien que simple, de se relier à la bénédiction de tous les bouddhas et boddhissatvas.
Nous espérons avoir le plaisir de vous revoir lors de cet évènement.
Le centre a déjà réservé un lieu d’hébergement tout confort à 5 minutes du centre pour 10 euros la nuit ( valable uniquement pour le samedi soir)
Nous vous remercions de nous faire savoir lors de votre inscription éventuelle si vous êtes intéressés par cette option.
Ce week-end d’enseignement aura donc lieu à la place du week-end prévu initialement avec Lama Tsony. Néanmoins, ce dernier enseignera lors de ce même week-end à l’espace bouddhiste tibétain de Paris  www.kttparis.org
L’équipe de Karma Euzer Ling.

Pour toutes informations, n’hésitez pas à nous contacter ici :
accueil@karma-euzer-ling.org
Karma Euzer Ling
Centre d’Études Bouddhiques
16, rue de Babylone
76430 La Remuée
Tel: 02.35.20.65.28 – Fax: 02.35.30.65.77
Mail: accueil@karma-euzer-ling.org
www.karma-euzer-ling.org

06/01/14

20/12/13

11/11/13

07/11/13

18/10/13

11/10/13

26/09/13

24/08/13

08/08/13

20/07/13

Comments are closed.